Modélisation de surfaces flexibles : Différence entre versions

De Ensiwiki
Aller à : navigation, rechercher
(Projet filé encadré par Stefanie Hahmann)
Ligne 1 : Ligne 1 :
== Projet filé encadré par Stefanie Hahmann ==
+
== Projet filé 2016/17 encadré par Stefanie Hahmann ==
  
 
Nous appelons une surface flexible quand son comportement lors d'une déformation est celui d'un matériaux auxétique. Ces derniers sont caractérisés par un coefficient de Poisson négative auxétique. Leur comportement est inhabituel.
 
Nous appelons une surface flexible quand son comportement lors d'une déformation est celui d'un matériaux auxétique. Ces derniers sont caractérisés par un coefficient de Poisson négative auxétique. Leur comportement est inhabituel.
Ligne 6 : Ligne 6 :
 
Cela necessiterait certainement de creer et deformer une sorte de reseau de barres ou les barres ne sont pas flexibles, seul le lien des barres est flexible. Cela ressemble a un systeme masse-ressort, mais avec des ressorts tres rigides. Un tel systeme est normalement tres instable. Est-ce alors possible?  Il y a t'il des méthodes de déformation plutôt géométriques que physiques à imaginer? c’est un projet plutôt ouvert qui necessite de combiner modelisation geometrique avec des methodes numeriques (resolution EDO) et une bonne maitrise de programmation..
 
Cela necessiterait certainement de creer et deformer une sorte de reseau de barres ou les barres ne sont pas flexibles, seul le lien des barres est flexible. Cela ressemble a un systeme masse-ressort, mais avec des ressorts tres rigides. Un tel systeme est normalement tres instable. Est-ce alors possible?  Il y a t'il des méthodes de déformation plutôt géométriques que physiques à imaginer? c’est un projet plutôt ouvert qui necessite de combiner modelisation geometrique avec des methodes numeriques (resolution EDO) et une bonne maitrise de programmation..
  
Nombre étudiants: 4 étudiants
+
Encadrant:  [Stefanie Hahmann][https://team.inria.fr/imagine/stefanie-hahmann/]
 +
Nombre étudiants: 3-5 étudiants
  
 
Références:
 
Références:
 
[1] http://lgg.epfl.ch/publications/2016/BeyondDevelopable/index.php
 
[1] http://lgg.epfl.ch/publications/2016/BeyondDevelopable/index.php
 
Contact: [Stefanie Hahmann][https://team.inria.fr/imagine/stefanie-hahmann/]
 

Version du 28 novembre 2016 à 07:17

Projet filé 2016/17 encadré par Stefanie Hahmann

Nous appelons une surface flexible quand son comportement lors d'une déformation est celui d'un matériaux auxétique. Ces derniers sont caractérisés par un coefficient de Poisson négative auxétique. Leur comportement est inhabituel.

Nous allons prendre comme point d'entrée à ce sujet l'article de recherche [1]. Il s'agit d'une methode qui approxime une surface donnee avec une « surface auxétique ». Nous n'allons pas re- implementer cet article pendent un projet filé, mais s'en inspirer pour simuler une deformation flexible. Par exemple, on pourrait essayer de créer une feuille plane avec une structure auxetique (sous forme de maillage p.ex.) et essayer de la deformer en appliquant une force au milieu. Cela necessiterait certainement de creer et deformer une sorte de reseau de barres ou les barres ne sont pas flexibles, seul le lien des barres est flexible. Cela ressemble a un systeme masse-ressort, mais avec des ressorts tres rigides. Un tel systeme est normalement tres instable. Est-ce alors possible? Il y a t'il des méthodes de déformation plutôt géométriques que physiques à imaginer? c’est un projet plutôt ouvert qui necessite de combiner modelisation geometrique avec des methodes numeriques (resolution EDO) et une bonne maitrise de programmation..

Encadrant: [Stefanie Hahmann][1] Nombre étudiants: 3-5 étudiants

Références: [1] http://lgg.epfl.ch/publications/2016/BeyondDevelopable/index.php