Installer un autre OS

De Ensiwiki
Aller à : navigation, rechercher

Apple.png  MacOS X 

Cet article est une adaptation d'un tutoriel que j'ai rédigé sur le Site du Zéro et que vous pouvez consulter à cette adresse, cet article est également soumis à sa licence originelle (CC BY-NC-SA)

Installer Windows avec Boot Camp

Windows est un système d'exploitation payant et propriétaire mais vous êtes très nombreux à l'avoir déjà utilisé auparavant et c'est également le système d'exploitation qui s'installe le plus facilement sur un Mac.

Avant de commencer

Avant de continuer dans ce tutoriel il faut cependant régler quelques petits points. Pour pouvoir installer Windows de manière légale il faut disposer d'un CD d'installation et/ou d'une clef d'activation. Vous pouvez également de manière tout à fait légale tester Windows pendant une durée de 30 jours après quoi vous devrez l'acheter pour continuer à l'utiliser. L'utilitaire Boot Camp que nous allons utiliser marche uniquement avec la dernière version de Windows : Windows 7.

Si vous possédez déjà le CD d'installation vous pouvez continuer la lecture de ce chapitre.Vous pouvez également télécharger une version de Windows Professionnel de manière légale grâce au partenariat de l'ENSIMAG avec Microsoft qui permet d'utiliser le service MSDNAA

Boot Camp

Je vous parle depuis un petit moment de Boot Camp mais je ne l'ai jamais vraiment présenté : Boot Camp est une application qui est installée de base avec votre système d'exploitation et qui a pour but de vous simplifier la tâche dans l'installation de Windows sur votre Mac. Boot Camp va se charger automatiquement de partitionner votre disque et va télécharger tout le nécessaire pour que Windows fonctionne parfaitement sur Mac. Vous n'aurez alors plus qu'à installer Windows sur la nouvelle partition.

Première étape

Pour pouvoir commencer, nous allons devoir lancer l'application qui se nomme « Assistant Boot Camp », je vous laisse vous débrouiller comme des grands.La première page vous explique rapidement comment fonctionne Boot Camp et elle vous rappelle notamment de toujours sauvegarder vos données avant le partitionnement de votre disque dur. Même si c'est une application qui le fait, l'opération présente toujours des risques !

Bootcamp intro.jpg

La première vraie étape consiste à télécharger les pilotes des différents composants de votre Mac pour qu'ils puissent fonctionner sous Windows 7. Apple vous propose deux choix, si vous possédez le CD d'installation de Snow Leopard (la version avant Lion), tous les pilotes se trouvent sur celui-ci vous n'avez donc rien à télécharger. Par contre si vous n'avez pas de CD d'installation, ce qui est probablement le cas si vous avez un Mac récent, il va falloir télécharger ces pilotes (Ces pilotes font près de 600 Mo, le téléchargement peut donc être très long).

Pensez également à cocher la deuxième case, c'est elle qui vous permettra par la suite d'installer Windows facilement. Il ne faut pas la cocher dans le seul cas où vous souhaitez récupérer les pilotes pour Windows pour une précédente installation où vous aviez oublié de le faire. Une fois que l'assistant Boot Camp aura téléchargé l'ensemble des pilotes, il va falloir les mettre sur un support externe, une clef usb par exemple (Au format ExFAT !).

Deuxième étape

L'étape suivante consiste à partitionner votre disque dur. Vous allez donc retrouver une interface proche de l'utilitaire de disque et vous allez pouvoir régler la taille de la partition Windows à l'aide de votre souris.

Windows 7 est un système d'exploitation assez volumineux, il faut compter plus de 10 Go d'espace sur votre disque d'installation. Comme vous comptez sûrement installer quelques logiciels sur votre nouveau système d'exploitation, il va falloir prévoir un peu de place en plus.

La taille que vous allouez à Windows dépend énormément de l'espace disponible sur votre disque dur et de sa capacité totale. Je vous conseille cependant de ne jamais dépasser la moitié de l'espace totale de votre disque dur (ici sur 320 Go, il ne faut pas dépasser 160 Go) et de toujours se laisser une marge de sécurité en laissant 40 Go d'espace libre (avec ces deux conditions je vais choisir une taille de 50 Go pour ma partition Windows).

Pour les disques de très grandes capacités (> 500 Go), je vous conseille d'allouer entre 100 et 150 Go pour Windows, vous aurez alors une marge de manœuvre suffisante pour la plupart des logiciels courants. Pour vous donner quelques ordres de grandeurs, aujourd'hui un jeu vidéo utilise environ 10 Go d'espace sur votre disque dur, un film en haut qualité environ 8 Go et il faut environ 300 morceaux de musique pour remplir 1 Go.

Bootcamp partition.jpg

AttentionAvant de cliquer sur le bouton « Installer », il faut insérer le disque de Windows 7 dans votre lecteur CD !


L'application va alors se charger de manière automatique du partitionnement de votre disque dur de la manière dont vous l'avez voulu. L'opération peut être assez longue et surtout ralentir votre ordinateur car vous agissez directement sur votre disque système.

Troisième étape

Une fois le partitionnement effectué par Boot Camp, votre ordinateur va automatiquement redémarrer sur le CD d'installation de Windows. Vous devriez alors vous retrouver devant un premier écran d'installation qui vous demande la langue dans laquelle vous vous installer Windows 7.

Je ne souhaite pas traiter l'installation de Windows 7 en particulier, je vous invite donc à consulter ce chapitre, de l'excellent tutoriel sur Windows 7 rédigé le Site du Zéro. Toute la procédure d'installation de Windows y est décrite et vous n'avez donc qu'à la suivre pas à pas.

Quatrième étape

La quatrième et dernière étape consiste à installer tous les pilotes afin que tous les composants de votre Mac soient reconnus par Windows. Vous vous souvenez que dans la première étape vous avez téléchargé normalement l'ensemble des pilotes nécessaires que vous avez soigneusement mis sur un support de stockage externe. Et bien c'est l'occasion de le ressortir.

Branchez, si ce n'est déjà fait ce volume de stockage et lancez l'installation des pilotes en double-cliquant sur le fichier en question. Après quelques étapes pour finaliser l'installation vous aurez à redémarrer Windows afin que tous les changements soient pris en compte. La procédure est exactement la même si vous utilisez le CD d'installation de « Snow Leopard », il vous suffit d'insérer celui-ci dans le lecteur à la place de celui de Windows 7, l'installation devrait se lancer d'elle-même.

AttentionAvant de redémarrer Windows, pensez à retirer le CD de Windows de votre lecteur sinon votre ordinateur va redémarrer sur le programme d'installation et tenter de réinstaller Windows..


Quelques petites choses supplémentaires

Démarrer sous Windows ou Mac OS X

Lors du démarrage de votre ordinateur celui-ci est configuré pour démarrer automatiquement sur le disque « Macintosh HD » qui contient le système d'exploitation Mac. Pour pouvoir démarrer sous Windows il faut que vous mainteniez la touche Alt ⌥de votre clavier lorsque votre ordinateur s'allume.

Il vous faut alors choisir votre disque de démarrage à avec l'aide des flèches de votre clavier et valider votre choix avec la touche Entrée ⏎. Mais cette solution doit être répété à chaque fois que vous redémarrer votre ordinateur.

Choisir le disque de démarrage

Si vous avez plus souvent besoin d'utiliser Windows que Mac OS X, vous pouvez demander à votre ordinateur de démarrer automatiquement sur l'une des partitions plutôt qu'une autre. Il faut pour cela vous rendre dans les Préférences Systèmes puis dans la catégorie Système choisir l'outil « Démarrage »

Bootcamp choixdd.jpg

Il vous suffit de choisir le disque sur lequel démarrer et cliquer sur le bouton « Redémarrer... »

Supprimer la partition Windows

Il peut arriver que vous souhaitiez désinstaller Windows et supprimer la partition Boot Camp de votre disque dur. Encore une fois Apple a tout prévu puisqu'il vous suffit de relancer l'utilitaire Boot Camp qui va vous proposer de supprimer la partition Windows.

Bootcamp suppression.jpg

AttentionL'ensemble des données présentes sur la partition Windows va disparaître, je vous conseille donc de bien sauvegarder l'ensemble de vos données si vous souhaitez les conserver.


Installer GNU/Linux avec rEFIt

Apple ne propose pas d'outil pour installer une distribution GNU/Linux sur votre ordinateur. Il existe plein de techniques pour arriver à ses fins et je vais vous en présenter une. Ce n'est pas la seule, ce n'est sûrement pas la meilleure mais elle a le mérite de marcher assez bien.

AttentionUne fois que vous aurez installé une distribution GNU/Linux sur votre Mac vous ne pourrez plus revenir en arrière car Mac OS X n'est pas capable de supprimer ou de modifier une partition système qui n'est pas en HFS+ !


Pour la suite de cette partie j'ai décidé d'utiliser la distribution GNU/Linux qui se nomme Lubuntu, celle-ci a le mérite d'être très légère et en même temps facile à prendre en main car elle dispose d'une interface graphique. Il existe énormément de distributions GNU/Linux et je ne peux pas en conseiller une particulièrement, sachez cependant que Ubuntu est réputé pour sa facilité d'utilisation quand ArchLinux est réservé à des utilisateurs avancés. EnsiLinux qui se base sur Ubuntu qui se base lui-même sur Debian est similaire à 95% avec Lubuntu, aucun soucis de ce côté !

rEFIt

La première consiste à se rendre sur le site de rEFIt pour y télécharger l'application qui va servir par la suite. rEFIt ne permet malheureusement pas la même chose que Boot Camp, il ne va pas vous partitionner automatiquement votre disque dur pour l'installation.

Quand vous démarrez votre ordinateur pour savoir sur quel système d'exploitation il faut démarrer, votre ordinateur va donc utiliser un petit logiciel appelé bootloader qui va lui indiquer sur quel disque il faut démarrer et quel système d'exploitation il faut lancer. Pendant très longtemps, les utilisateurs de PC ont connu le BIOS. Sur Mac depuis quelques années, Apple utilise l'EFI qui joue ce rôle au démarrage et qui commence a être adopté par la plupart des fabricants d'ordinateurs. Vous remarquerez que j'écris rEFIt d'une manière spéciale puisque je fais ressortir les trois lettres EFI qui indique bien le rôle de cette application.

rEFIt est ce que l'on appelle un bootloader, c'est un petit programme qui va vous permettre de choisir sur quel système d'exploitation démarrer.

Oui mais les Mac étant des ordinateurs assez fermés il n'est pas évident de pouvoir démarrer sur d'autres systèmes d'exploitations sans utiliser des logiciels comme rEFIt, qui laissent une plus grande liberté à l'utilisateur.

Télécharger et graver un CD d'une distribution GNU/Linux

La première chose à faire est de télécharger l'image disque de la distribution Linux qui vous intéresse, dans mon cas Lubuntu. Pour cela, il faut vous rendre sur les sites web des différentes distributions pour trouver votre bonheur. Je vous conseille de toujours télécharger la version 32-bits pour éviter tout problème de compatibilité avec votre ordinateur (vous pouvez prendre la version 64 bits si votre Mac a moins de 3 ans).

Une fois le téléchargement effectué, nous allons devoir graver cette image disque sur un vrai CD afin de rEFIt puisse lire son contenu quand on le lancera. Pour faire cela nous allons utiliser une fois de plus l'excellent Utilitaire de disque qui va encore une fois nous rendre un bien bon service. Pour la distribution EnsiLinux, il faut utiliser un DVD car celle-ci comporte des logiciels déjà installé et elle dépasse la taille d'un CD classique.

Refit graver.jpg

Une fois dans l'utilitaire de disque et une fois que vous avez inséré votre CD vierge dans le lecteur de votre Mac, sélectionnez « Super Drive » dans le menu latérale. Plus cliquer sur le bouton Graver en haut à gauche de la fenêtre. Vous allez devoir indiquer où se trouve l'image disque que vous venez de télécharger.

Une fois sélectionné, il vous suffit de cliquer sur graver. Une gravure d'un CD peut prendre un certain temps ne vous inquiétez donc pas si votre lecteur fait beaucoup de bruit pendant un petit moment. Une fois l'opération fini, le CD (DVD) sera automatiquement éjecté de votre lecteur et donc prêt à être utilisé.

Partitionner son disque

AttentionNous allons partitionner notre disque dur principal pour y installer Lubuntu. Les précautions d'usages sont également valables dans ce cas, car nous allons toucher au disque système, il faut donc que vous sauvegardiez impérativement vos données !


Dans l'Utilitaire de disque, il faut que vous rajoutiez une deuxième partition à votre disque dur principal avec l'aide du petit (+) en bas dans l'onglet Partition. Les distributions GNU/Linux prennent beaucoup moins de place que Windows, vous pouvez donc allouer une taille beaucoup plus petite pour ce système d'exploitation. Pour ma part j'ai décidé d'allouer un espace de 28 Go.

Refit partition.jpg

Comme vous devrez dans tous les cas reformater ce disque pour l'installation de Lubuntu, vous pouvez choisir le format que vous souhaitez lors de ce partitionnement. J'ai choisi FAT pour ma part mais cela ne vous oblige en rien.

Une fois cette opération effectuée nous allons pouvoir passer à l'étape la plus importante, l'installation.

Installer Lubuntu

Pour installer Lubuntu, il faut redémarrer deux fois votre ordinateur ! La première fois pour que le système prenne en compte la présence de rEFIt, la deuxième fois vous devriez tomber sur un menu qui vous propose de démarrer sur Mac OS X ou sur le CD d'installation de Lubuntu.

AttentionPensez à mettre le CD que vous venez de graver dans le lecteur pour espérer démarrer dessus.


Une fois que vous avez démarré avec le CD de Lubuntu (ou d'une autre distribution qui a une base Ubuntu) vous allez être devant un menu qui va vous proposer plusieurs choix, je vous demande de prendre la première option c'est à dire de démarrer le système d'exploitation directement à partir du CD. Cette opération prend un certains temps car Lubuntu copie une partie du contenu du CD sur votre disque dur, votre écran semblera figé pendant plusieurs minutes c'est tout à fait normal et ne faîtes rien (bon au bout de 2h si c'est toujours bloqué c'est qu'il y a un problème).

Une fois sur le bureau de Lubuntu, vous devriez voir une seule icône sur celui-ci, qui se nomme Installer Lubuntu, double-cliquer dessus pour lancer le processus d'installation. Je vous invite à le suivre en même temps que ce tutoriel, qui vous détaille notamment le partitionnement de votre disque lors de l'installation de votre distribution Linux.

On l'avait fait de manière à laisser un espace de libre sur le disque, cependant il va falloir maintenant formater cet espace pour y associer le bon format de fichier et y ajouter une deuxième petite partition que l'on nomme le SWAP et qui permet d'augmenter virtuellement la capacité de la mémoire vive de votre ordinateur.

Une fois l'installation terminé, le système d'exploitation va vous proposer de redémarrer sur la version qui a été installé sur le disque dur et non plus à partir du CD dans le même temps le CD va s'éjecter du lecteur pour éviter d'entrer en conflit avec ce que vous venez d'installer.

Avec l'installation de rEFIt, à chaque démarrage, on va vous proposer de démarrer au choix sur la partition de Mac OS X ou sur la partition de votre distribution GNU/Linux. De manière automatique, l'ordinateur démarre sur la partition de Mac OS X au bout de 20 secondes si vous ne faîtes aucune action.

Enlever rEFIt

Bien qu'il ne soit pas possible de supprimer complètement les partitions que vous avez créé, vous avez quand même le moyen de retrouver un démarrage classique c'est à dire sans rEFIt, vous ne pourrez alors seulement démarrer sur Mac OS X.

Il faut retirer deux dossiers de votre ordinateur, à chaque fois on vous demandera votre mot de passe afin d'éviter que vous fassiez des bêtises avec des dossiers voisins, faites donc attention à ce que vous faites.

Le premier dossier à retirer est un dossier qui se trouve à la racine de votre disque Macintosh HD et qui se nomme simplement « efi ». Le deuxième dossier se trouve dans Bibliothèque > StartupItems > rEFItBlesser

Voilà vous avez maintenant toutes les clefs en main pour profiter au mieux d'une distribution GNU/Linux sur votre Mac.