IRL - Dualité fixation-poursuite en suivi des mouvements oculaires : Analyse des perceptions visuelles en temps-réel sur objets mobiles

De Ensiwiki
Aller à : navigation, rechercher


Dualité fixation-poursuite en suivi des mouvements oculaires

Labo LIG

Encadrants francis.jambon@univ-grenoble-alpes.fr

Mots-clés

eye-tracking, fixation, poursuite, apprentissage sur simulateur

Description

Les eye-trackers sont des dispositifs permettant de détecter où se porte le regard d'une personne et d'en déduire les prises d'informations de cette personne dans son environnement. Nous les utilisons dans le cadre de plusieurs projets (MacCoy Critical, PILOTE2, TELEOS, ...) sur l'apprentissage en simulation. Dans ces projets, l'eye-tracker permet d'identifier les objets vus par une personne et d'en déduire (avec l'aide d'autres informations) l'acquisition de compétences.

Nos plates-formes de simulation (automobile, médecine, aviation, ...) deviennent de plus en plus complexes et disposent notamment de grandes zones d'affichage multi-écrans où les objets du monde simulé sont affichés. Or, dans le cadre de ces travaux, ces objets peuvent être mobiles. Par exemple, en simulation de conduite, nous avons besoin de savoir si le conducteur a bien perçu un piéton attendant sur le côté, puis traversant la rue. De plus, notre domaine de recherche impose que la détermination des perceptions soit effectuée en temps-réel.

Les travaux actuels en eye-tracking distinguent généralement les fixations (perception d’un objet fixe) des poursuites (suivi d’un objet mobile). Or dans notre cas les objets peuvent être un moment fixe (par ex. le piéton attendant sur le côté) puis l’instant d’après mobile (par ex. le piéton traversant la rue). De même, un objet fixe dans le monde simulé (par ex. un panneau de signalisation), peut être mobile dans le repère de l’écran de simulation (par ex. lorsque le véhicule simulé se déplace).

Il nous est ainsi difficile de déterminer si nous devons considérer les objets du monde simulé comme fixes (et détecter des fixations) ou mobiles (et détecter des poursuites). Le but du projet est de proposer une approche permettant de modéliser cette dualité fixation-poursuite en analyse des mouvements oculaires sur des objets fixes-mobiles, et de proposer un algorithme de détection unique.

Ce projet comporte un important travail de recherche bibliographique, de modélisation. Il contiendra également une partie de développement en Java et une forte composante expérimentale.

Tâches prévues

Recherche bibliographique (fixations et poursuites, algorithmes de détection)

Proposition d’une modélisation et d’un algorithme unique de détection

Acquisition d’un corpus expérimental

Implémentation de l’agorithme

Tests de l’algorithme sur le corpus


Les dispositif d’eye-tracking utilisés

http://lig-membres.imag.fr/jambon/Francis_JAMBON/Eye-trackers.html

Les simulateurs utilisés

http://lig-membres.imag.fr/jambon/Francis_JAMBON/Platforms.html

Les projets actuels

http://lig-membres.imag.fr/jambon/Francis_JAMBON/Projects.html