FAQ Bug Busters

De Ensiwiki
Aller à : navigation, rechercher
LogoBugBusters.png

Bienvenue sur la FAQ des Bug Busters, le service de support informatique pour vos ordinateurs portables personnels à l'Ensimag.

C'est ici que nous répertorions les problèmes et solutions aux problèmes courants pour lesquels des étudiants sont venus nous consulter.

Si vous ne trouvez pas votre bonheur ici, n'hésitez pas à venir nous rencontrer, dans notre bureau en E111 ! (en face des imprimantes du 1er étage) :

  • du lundi au vendredi de 13h à 14h
  • du lundi au vendredi de 17h à 22h

Vous pouvez également nous contacter par mail via Bug[POINT]Busters[AROBASE]ensimag[POINT]imag[POINT]fr, mais venez de préférence aux permanences avec votre machine, ce sera plus simple pour nous.


Problèmes généraux

Installation du VPN

Voir la page du wiki consacrée au VPN.

Si Cisco VPN vous pose problème, essayez ShrewSoft VPN.

Vérifiez avant toute chose que votre connexion Wifi est bien active et connectée à un réseau Wifi.

Si votre carte Wifi n'est pas détectée, vérifiez que les drivers pour votre carte réseau soient bien installés (Système -> Administration -> Pilotes de périphériques).

Installer des logiciels libres

Voir la page du wiki consacrée pour savoir comment Installer des logiciels libres.

Transfert de ADE sur Google Calendar ou autre

Différentes méthodes sont décrites sur la page du Wiki dediée à ADE

Se connecter à eduroam

Pour ceux qui n'aiment pas wifi-campus vous avez un autre choix eduroam.

  • Eduroam c'est quoi?

Le service Eduroam vise à offrir un accès sans fil sécurisé à l'Internet aux personnels et aux étudiants des établissements d'enseignement supérieur et de recherche lors de leurs déplacements. Les utilisateurs d'un établissement membre du projet disposeront d'un accès sécurisé à l'Internet depuis tous les autres établissements membres, et ceci en utilisant leur mot de passe habituel.

  • Pour se connecter

Voir la page dédiée sur l'Intranet

L'identifiant sous le forme login@grenoble-inp.fr et le mot de passe à rentrer sont ceux de Grenoble INP.

  • Script de paramétrage

Une configuration automatique est disponible : https://cat.eduroam.org/

Désactiver les touches lentes au démarrage de votre session

De nombreuses sessions ont l'option d'accessibilité Slow keys activée par défaut à l'ouverture.

Pour contourner ce problème de manière simple, nous allons lancer un script de manière automatique à l'ouverture de la session qui désactive l'option en question.

Si vous n'avez pas encore de dossier bin dans votre dossier personnel, exécutez dans un terminal :

mkdir ~/bin

Créez ensuite le script turnOffSlowKeys.sh que vous stockerez dans ~/bin. Le contenu de ce script est le suivant :

#! /bin/sh
gsettings set org.gnome.desktop.a11y.keyboard slowkeys-enable false
exit 0;

Assurez vous que ce script est exécutable :

chmod u+x ~/bin/turnOffSlowKeys.sh

Pour exécuter le script à l'ouverture de votre session, nous utilisons l'outil graphique gnome-session-properties. Cherchez dans les applications installées celle appelée "Startup Applications" ou pressez Alt+F2 et tapez :

gnome-session-properties

Cliquez sur Add. Renseignez un nom, puis cliquer sur Browse pour naviguer jusqu'au script (situé dans votre dossier personnel puis bin/). Cliquez sur Add en bas de la fenêtre pour valider.

Le script sera maintenant exécuté à chaque ouverture de session.

Linux

Utiliser Linux sur mon ordinateur

Le système d'exploitation utilisé à l'Ensimag est CentOS, c'est la distribution conseillée pour travailler les projets. Plusieurs méthodes sont proposées, elles sont ici classées par ordre de préférence :

Solutions Avantages Inconvénients
PC Virtuel
  • Prêt à l'emploi : aucune administration technique de la machine
  • Environnement de l'Ensimag, comme sur les PCs en salle avec tous les logiciels et les dossiers personnels
  • CentOS tourne sur les serveurs de l'Ensimag, donc aucun prérequis matériel
  • Possibilité de basculer du système d'exploitation local au distant instantanément
  • Nécessite une bonne connexion à Internet pour assurer la fluidité
VirtualBox

(CentOS virtualisé en local)

  • Aucun problème d'incompatibilité matérielle
  • Disponible tout le temps, même sans connexion à Internet
  • Possibilité de basculer du système d'exploitation local au virtuel instantanément
  • Facile à supprimer, réinstaller...
  • Nécessite une installation
  • Il faut administrer soi-même sa machine virtuelle
  • Une bonne configuration matérielle est essentielle : bon processeur et assez de mémoire vive
Installation en dur
  • Disponible sans connexion à Internet
  • Fonctionne de manière fluide même sur des machines moins performantes
  • Nécessite une installation lourde qui peut se heurter à des incompatibilités matérielles (se renseigner avant toute installation)
  • Il faut administrer soi-même le système d'exploitation
  • Le basculement de CentOS vers l'ancien système d'exploitation (ex : Windows) nécessite un redémarrage de la machine

Pour tout renseignements ou aide à l'installation, n'hésitez pas à passer nous voir en E111.

PC Virtuel

Connectez vous au VPN Ensimag puis rendez vous à l'adresse suivante : http://pcvirtuel.ensimag.fr Vous avez alors deux possibilités :

  • Client Java : il nécessite l'installation d'un petit client sur votre machine. Plus fluide, c'est normalement la solution à privilégier
  • Client HTML5 : tournant directement dans votre navigateur, il ne nécessite pas l'installation d'un client. Il est cependant plus lent, il est donc à réserver pour un usage ponctuel en cas de dysfonctionnement du client Java.

Plus d'informations sur la page dédiée de l'Intranet.

VirtualBox

VirtualBox est une application permettant la virtualisation d'un système d'exploitation sur un autre. Autrement dit il permet d'utiliser deux OS simultanément. Il est ainsi possible de faire tourner un CentOS sur n'importe quelle configuration assez solide pour supporter cette technique, que ce soit sur Windows, Mac ou tout autre distribution Linux.

Cette méthode nécessite des compétences techniques particulières, c'est pourquoi nous vous invitons à passer en E111 pour déployer cette solution sur votre ordinateur.

Installation en dur

Cette méthode consiste à installer un autre système d'exploitation sur votre ordinateur à côté de celui déjà présent, on parle aussi de "Dual Boot". Comme il s'agit là d'une solution plus difficile à mettre en œuvre et nécessitant des compétences techniques particulières, nous vous invitons à passer à la permanence Bug Busters.

Modification/nettoyage de votre liste de démarrage

- Si votre liste de démarrage se rallonge à chaque mise à jour d'Ubuntu, c'est uniquement parce que votre système garde les anciens noyaux utilisés. Supprimer les plus vieilles versions du noyau permet de libérer de l'espace disque et ainsi "nettoyer" votre liste de démarrage pour ne garder que le(s) noyau(x) le(s) plus récent(s). Cette méthode n'est pas sans risque pour votre système, à utiliser avec précaution : ici.

- Si vous souhaitez raccourcir le délai d'attente de votre liste de démarrage avant de démarrer sur votre sélection par défaut ou si vous souhaitez justement modifier la sélection par défaut pour démarrer plutôt sur Windows que sur Ubuntu, c'est possible ! Néanmoins, comme toute modification de fichiers systèmes, faites très attention et ne modifiez pas de paramètres dont la signification vous échappe. Le moyen le plus facile et le moins risqué consiste à utiliser le paquet "startupmanager". Tapez dans un terminal :

  sudo aptitude install startupmanager

Une fois terminée, lancer l'application avec la commande :

  sudo startupmanager

De là, vous pourrez modifier entre autres le délai d'attente et le choix par défaut de votre liste de démarrage Grub.

Compiler et exécuter du code 32 bits sur système 64 bits

Pour compiler un programme en 32 bits, il suffit d'ajouter le flag GCC -m32 lors de la compilation.

Certaines distributions Linux n'incluent pas par défaut les versions x86 (32 bits) des librairies C dans leur version x64 (64 bits) et il faut dans ce cas installer les paquets nécessaires. Pour cela, voir le guide Installer_des_logiciels_libres.

Debian & Ubuntu

Il suffit d'installer les paquets « libc6-i386 » et « libc6-dev-i386 ». Le paquet « libc6-dbg:i386 » peut être nécessaire pour pouvoir utiliser valgrind.

Fedora

Les deux versions des librairies sont déjà installées.

ArchLinux

Il suffit d'installer le meta-package "multilib-devel". Il va replacer les packages du meta-package "base-devel", mais il n'y a pas de soucis à se faire : les packages sont équivalents.

Il faut au préalable activer le repository multilib.

Pour l'exécution : "lib32-glibc" de multilib.

Référence : sur le wiki officiel

Yolo

Projet Archi

Si vous obtenez des erreurs lorsque vous compilez du vhdl sur votre machine, même après avoir installé tous les outils requis de la page du projet d'archi, vous pouvez essayer cette commande, qui va ajouter des librairies manquantes :

sudo apt-get install ia32-libs g++-multilib build-essential checkinstall lib32z1-dev

Mac OS X

Pratique

Créer une clé bootable

Si vous voulez créer une clé bootable de Windows ou Linux depuis Mac utilisez ce script en suivant ces instructions:

 wget https://gist.github.com/posva/8738419/raw/604f1a4ad920d9bd4dfef12d1126756aa9fa54eb/boot-key.sh
 chmod +x boot-key.sh
 ./boot-key.sh <fichier-iso>
Annoter des PDFs

En plus du lecteur natif 'Apercu' capable de quelques annotations, voici un lecteur de PDF permettant d'y ajouter des notes : Skim.

Installer la javadoc pour NetBeans

Apple ne propose pas par défaut la javadoc de l'API java de base, vous aurez donc droit à un frustrant "Javadoc not found" dans la fenêtre de documentation de NetBeans.

Pour résoudre ce problème, téléchargez l'archive contenant toutes les documentations fournis par Oracle (Cliquez sur le bouton "Download Zip" dans la partie "Java SE Documentation"). Enregistrez le fichier zip sur votre disque, il n'y a pas besoin de le décompresser. Lancez ensuite NetBeans puis dans la barre de menu allez dans "Tools" -> "Java Platforms", cliquez sur l'onglet "Javadoc" puis "Add Zip/Folder" afin d'y ajouter l'archive de documentation téléchargée précédemment.

Installer Ubuntu sur un MacBook Air

2 solutions, dans l'ordre croissant de difficulté :

  • Utiliser le lecteur DVD externe SuperDrive de Apple et y insérer un CD d'Ubuntu au démarrage. SuperDrive d'Apple est le seul lecteur DVD externe à pouvoir être utilisé.
  • Créer des partitions supplémentaires sur le disque dur de votre MacBook Air et installer Ubuntu depuis. Plus d'informations ici
  • Utiliser un hyperviseur afin de virtualiser un autre OS. Parmis les hyperviseurs disponibles sur Mac OS X, on peut citer:
    • Parralels Desktop (Commercial)
    • VirtualBox (OpenSource)
    • VMWare

Windows

Disque dynamique versus disque de base

Qu'est ce que c'est :

En résumé, sur un PC personnel : ne pas utiliser "Disque dynamique" et privilégier "Disque de base".

Pourquoi ?

  • On peut convertir un disque de base en disque dynamique mais pas l'inverse théoriquement sauf à reformatter et réinstaller à partir de 0.
  • En mode "disque dynamique", pas possible d'installer un autre système (linux !)


J'ai converti par mégarde ou par erreur mon disque de base en disque dynamique. Comment revenir en arrière quand même ?

  • NOTA BENE : Cette manipulation est à haut risque car elle touche le secteur du boot du disque. Il y a un risque de perdre toutes les données. Il est préférable de sauvegarder les fichiers de données avant cette opération.
  • Tutoriel de conversion de disque dynamique vers un disque de base :
    • http://astuces-pratiques.fr/informatique/convertir-un-disque-dynamique-vers-base-avec-dskprobe
    • Tutoriel déjà testé/essayé avec succès sur un portable sous windows 7 (avec 4 partitions : SYSTEM HP/SYSTEM WINDOW 7/RECOVERY/HP TOOLS) où le mode "disque dynamique" avait été activé très récemment.
    • Remarques :
      • A l'installation sous windows 7 du kit d'utilitaires, choisir d'installer les outils optionnels. Si un message d'erreur apparait (cela arrive quand on installe un programme fait pour windows XP sous windows 7), choisir l'option de relance de l'installation du kit.
      • Après le reboot, si tout s'est bien passé, faites un chkdsk de chaque partition (sous windows 7 : Panneau de configuration --> Outils d'administration --> Gestion de l'ordinateur --> Gestion des disques --> Clic bouton droit sur chaque partition --> Propriétés --> Outils --> Réparer, pour C:, le chkdsk se fera au démarrage)

Échec d'analyse (L’exécutable <code>texvc</code> est introuvable. Lisez math/README pour le configurer.): f(x) = x^2\,

Organisation des Bug Busters

Permanences horaires des Bug Busters