Etude analytique du parallélisme utilisant des composants matériels reconfigurables

De Ensiwiki
Aller à : navigation, rechercher


Etude du parallélisme utilisant des composants matériels reconfigurables

Labo TIMA
Equipe System Level Synthesis Group
Encadrants olivier.muller@grenoble-inp.fr

Thème général

De nos jours, l'informatique repose sur des architectures matérielles massivement multiprocesseurs. Une tendance, qui selon l'ITRS, n'est pas prêt de s'achever. Cependant une exploitation efficace de ressources parallèles en abondance est complexe et parfois contreproductive. Gene Amdahl fut le précurseur en étude analytique sur le parallèlisme en laissant notamment la fameuse loi d'Amdahl. Plus récemment, d'éminents chercheurs l'ont revisitée dans le contexte plus actualisé des puces multicoeurs [1].

Contexte du travail

Au sein de l'équipe SLS du laboratoire TIMA [2] ,qui travaille depuis de nombreuses années sur les architectures MPSoC. Et plus particulièrement au sein d'un groupe de chercheurs travaillant sur l'exploitation des architectures reconfigurables.

Sujet

Le sujet consiste à établir une étude permettant de comparer les performances d'une application déployée sur une architecture multicoeur (cible ASIC) à celles d'une application déployée sur une architecture reconfigurable dynamiquement (cible FPGA). Pour aboutir à un modèle objectif, le sujet nécessitera un recherche bibliographique approfondie pour affiner les paramètres.

Compétences attendues

Un peu d'architecture des ordinateurs, un peu de parallèlisme, et beaucoup de formalisations.