Emacs pour le projet GL : Différence entre versions

De Ensiwiki
Aller à : navigation, rechercher
m (orthographe : colorisation -> coloration)
(Suppression des bouts vraiment obsoletes)
 
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
 
(un volontaire pour développer ?)
 
(un volontaire pour développer ?)
 
== Pour les débutants ==
 
 
Si vous avez raté le début, vous pouvez lire [[Premiers pas avec Emacs et Ada]].
 
  
 
== Compiler depuis Emacs ==
 
== Compiler depuis Emacs ==
  
 
M-x compile RET
 
M-x compile RET
 
== Emacs et Ada ==
 
 
* http://www.gnu.org/software/emacs/manual/html_mono/ada-mode.html
 
* Contenu du menu Ada d'Emacs.
 
  
 
== Naviguer dans du code source avec Emacs ==
 
== Naviguer dans du code source avec Emacs ==
 +
{{Attention|Cette section date de l'époque où le projet était écrit en Ada, ce n'est pas nécessairement la meilleure manière de faire en Java.}}
 
Pour s'y retrouver plus facilement dans le code fourni, il est utile de disposer d'une fonction de recherche de définition de fonction, afin de pouvoir vérifier rapidement son prototype par exemple. Pour faire ceci dans emacs, il faut tout d'abord créer un fichier de tags :
 
Pour s'y retrouver plus facilement dans le code fourni, il est utile de disposer d'une fonction de recherche de définition de fonction, afin de pouvoir vérifier rapidement son prototype par exemple. Pour faire ceci dans emacs, il faut tout d'abord créer un fichier de tags :
  
Ligne 32 : Ligne 24 :
  
 
(Note si un vimiste s'égare sur cette page : il est possible de faire pareil sous Vim avec Ctags.)
 
(Note si un vimiste s'égare sur cette page : il est possible de faire pareil sous Vim avec Ctags.)
== Subversion depuis Emacs ==
 
Il existe deux modes principaux pour interagir avec svn depuis Emacs. Premièrement, vc-svn, qui est le module svn du système global vc (supportant plusieurs autres systèmes). Il permet d'avoir à portée de raccourci clavier des commandes utiles (voir plus loin). Il fait partie d'emacs, est déjà installé sur ensibm, et se charge automatiquement quand vous ouvrez un fichier sous gestionnaire de version. Pour une interaction plus poussée, on peut utiliser [http://www.xsteve.at/prg/vc_svn/ psvn.el], qui est un frontend plus complet (interface similaire à dired).
 
 
=== Vc-svn ===
 
On peut voir la liste complète des raccourcis avec C-x v C-h, voici les plus utiles :
 
* diff C-x v =
 
* revert C-x v r
 
* commit du fichier en cours C-x v v : ouvre un nouveau buffer pour écrire le message de commit
 
* add C-x v i
 
* log C-x v l
 
 
=== Psvn ===
 
On accède à psvn par la commande svn-examine, qui ouvre un buffer à partir duquel on a la liste des fichiers du dossier courant (mettre les variables svn-status-hide-unknown et svn-status-hide-unmodified à t si la vue par défaut vous semble trop encombrée : cela n'affichera que les fichiers modifiés par défaut). Voir l'aide (C-h m) pour la liste des actions qu'il est possible d'effectuer.
 
 
== Gdb depuis Emacs ==
 
 
Cf. [[Debugger un programme Ada (gdb, ddd, Emacs)]]
 
 
  
 
== Emacs pour éditer les fichiers .deca et .ass ==
 
== Emacs pour éditer les fichiers .deca et .ass ==
Ligne 58 : Ligne 32 :
  
 
Ceci associera les bons modes pour les fichiers .deca et .ass, et vous aurez donc la coloration syntaxique.
 
Ceci associera les bons modes pour les fichiers .deca et .ass, et vous aurez donc la coloration syntaxique.
[[Catégorie:Ada]]
+
 
 
[[Catégorie:Projet GL]]
 
[[Catégorie:Projet GL]]
 
[[Catégorie:Emacs]]
 
[[Catégorie:Emacs]]

Version actuelle en date du 5 novembre 2013 à 15:37

(un volontaire pour développer ?)

Compiler depuis Emacs

M-x compile RET

Naviguer dans du code source avec Emacs

AttentionCette section date de l'époque où le projet était écrit en Ada, ce n'est pas nécessairement la meilleure manière de faire en Java.

Pour s'y retrouver plus facilement dans le code fourni, il est utile de disposer d'une fonction de recherche de définition de fonction, afin de pouvoir vérifier rapidement son prototype par exemple. Pour faire ceci dans emacs, il faut tout d'abord créer un fichier de tags :

find ~/gl /usr/local/GL/Global/Commun/Src/ -name '*.ad[bs]' | xargs etags -o ~/.emacs.d/TAGS

(en remplacant les chemins par ceux correspondant à votre configuration). Cette commande va inspecter vos fichiers adb et ads dans les dossiers fournis en paramètre, et va produire un fichier TAGS, à stocker dans un répertoire quelconque. Ensuite, dans emacs, on indique où trouver les tags par :

(setq tags-table-list '("~/.emacs.d"))

Il suffit ensuite de faire M-. dans Emacs avec le curseur sur le nom d'une fonction, ou d'une variable (et probablement d'autres choses) pour trouver où celle-ci est définie. Et pour revenir où on en était avant : M-*.

On peut automatiser la construction de la table pour éviter d'avoir à répéter la commande à chaque fois qu'on rajoute une fonction, par exemple avec cron (crontab -e pour éditer votre fichier de configuration cron, man 5 crontab pour la documentation sur le format)

(Note si un vimiste s'égare sur cette page : il est possible de faire pareil sous Vim avec Ctags.)

Emacs pour éditer les fichiers .deca et .ass

Il suffit d'ajouter au .emacs :

 (setq auto-mode-alist (cons '("\\.ass$" . asm-mode) auto-mode-alist))
 (setq auto-mode-alist (cons '("\\.deca$" . java-mode) auto-mode-alist))

Ceci associera les bons modes pour les fichiers .deca et .ass, et vous aurez donc la coloration syntaxique.