Distributions Linux

De Ensiwiki
(Redirigé depuis Distrib Linux)
Aller à : navigation, rechercher


Définition

Une distribution (ou distrib) Linux, ce n'est ni plus ni moins qu'un système d'exploitation basé sur le noyau Linux.

Pourquoi employer les grands mots dans ce cas ? Car s'il existe plusieurs versions de Windows (Win 95, 98, 2000, etc...), le principe de fonctionnement est toujours le même. Dans le cas de Linux, il existe plusieurs variantes, possédant elles-mêmes leurs versions. Prenons un exemple : Ubuntu possède à l'heure actuelle 7 versions (une tous les six mois, depuis la Warty Warthog 4.10 à la Hardy Heron 8.04). C'est une distribution de Linux entière avec son système de gestion des logiciels, de l'interface, etc...

Chaque distribution manipule des concepts différents et possèdent des niveaux d'abstractions différents. De même que Windows XP possède une version pocket PC, une distribution peut posséder plusieurs versions (Serveur, Bureau, Alternative [allégée], etc...). Le choix de la distribution est donc relativement important suivant ce que vous voulez faire, en terme de complexité, de stabilité, de personnalisation, etc...

Distributions

Il existe deux types de distributions majeures :

  • les distrib à base debian (.deb)
  • les distrib à base Red Hat (.rpm)

.deb et .rpm, qu'est-ce donc ? C'est le format des paquets qui seront installés. La plupart (si ce n'est pas la totalité) des distributions basée sur des .rpm sont maintenant commerciales, alors que les debian (du nom de la (méta-)distribution dont elles dérivent toutes) sont restées "à but non lucratif". Le principe n°1 des debian, et leur gros avantage pendant un moment, c'est un système de dépôts qui contiennent tous les logiciels. Une commande, et tout est installé. Les .rpm ont bien sûr rattrapé leur retard à ce niveau.

Chaque type de distribution dispose néanmoins de distributions de dégrés divers de complexité.

Distributions simples

On citera, sous Linux, la distribution Ubuntu (dont je vous proposerai une installation) : l'installation est classique et simple, de nombreux drivers présents, et la distribution se présente sous la forme d'un Live CD (vous pouvez tester la distribution sans l'installer) installable.

Distributions avancées

Dans les distributions de niveau moyen, on citera Fedora pour les distributions .rpm, et debian pour les .deb.

Fedora est une distribution dérivée de la distribution Red Hat (qui était proche de la Mandrake, mais américaine, à une époque). Elle existe au format Live CD, ou sous forme d'un DVD contenant les principaux paquetages (logiciels).

Debian est la base de nombreuses distributions. Pourquoi la base ? Car la debian est autant réputée pour la longueur de son cycle de vie (ayant plusieurs versions de noyau de retard), donc la stabilité, que par la relative complexité de son installation.

Distributions hardcore

Pour ceux qui trouverait que les distributions cités au dessus parviennent avec trop de choses inutiles, il y a Arch Linux. La philosophie de cette distribution est KISS (Keep It Simple, Stupid !). Elle vient sans superflu, sans installateur, et l'utilisateur choisit exactement ce qu'il veut installer. Elle a la particularité d'être une distribution "Bleeding Edge", c'est à dire qu'elle propose toujours les dernières versions des logiciels. Elle est également en rolling release, c'est à dire que les mises à jour sont constantes (Arch n'a pas vraiment de numéro de version).

Et rien que pour les yeux, et pour les gens qui veulent vraiment mettre les mains dans le cambouis, il y a la distribution Gentoo. Celle-ci possède un concept radicalement différent des quelques systèmes présentés ci-dessus : ici, le gestionnaire de paquet télécharge les sources des logiciels et les compile sur votre propre machine. De plus, la philosophie de Gentoo est de ne pas imposer le choix d'un logiciel par rapport à un autre. Pour ces raisons, il est possible d'avoir une distribution réellement adaptée à ses besoins et à sa machine pour plus de souplesse et de performances (le gain n'est pas forcément significatif à ce niveau). A ne mettre qu'entre les mains des geeks, les vrais.

Conclusion : que choisir ?

Encore une fois, il n'y a pas de distributions miracle. Ayant testé Mandrake (de vieilles versions, je dois avouer), j'ai été conquis par Ubuntu et sa simplicité d'utilisation. Je vous conseille de baser vos choix sur les critères suivants :

  • est-ce que la complexité de l'installation et de la configuration est à mon niveau ?
  • est-ce que l'essai de la version Live m'a plu ?
  • est-ce que la communauté autour est importante ?

Au final, comme toujours, toutes se valent plus ou moins, tout dépend de ce que vous en attendez...

Et si jamais vous avez un besoin plus spécifique ou si vous cherchez une distribution plus exotique, vous pouvez aller consulter Distrowatch (en). Ce site recense beaucoup de distributions et donne des informations sur chacune d'elles (dont notamment une liste de la sélection de paquets inclus).