Détection de l’allumage d’un vidéoprojecteur

De Ensiwiki
Aller à : navigation, rechercher

Un des objectifs du projet Construction d'un boîtier pour permettre une connexion WiFi aux videoprojecteurs était l'auto-détection de l'allumage du vidéoprojecteur pour réveiller la carte. Cependant, avec le matériel à disposition nous n'avons pas pu atteindre cet objectif. Voici les différentes pistes que nous avons suivies.

Pistes suivies

Signal MSEN

Ce signal interne au BeagleBoard-xM indique si une sortie sous tension est branchée sur le port DVI mais il n’est malheureusement pas relié au processeur ce qui le rend inexploitable.

Signal CEC

Ce signal est émis uniquement par les périphériques HDMI (pas DVI !). Il est connecté à la masse dans le BeagleBoard-xM ce qui le rend inexploitable. Cependant il est possible d’utiliser un adaptateur USB-CEC, qui transmet le signal CEC au port USB, à condition que le vidéoprojecteur gère bien le CEC.

Utilisation de xrandr

Cette commande donne des informations sur l'écran (taille, orientation...) de manière systématique, qu’il soit branché ou non. Pas d’informations sur la mise sous tension.

Protocole I2C

Le bus I2C permet de faire communiquer entre eux des composants électroniques très divers grâce à seulement trois fils : Un signal de donnée (SDA), un signal d'horloge (SCL), et un signal de référence électrique (Masse). Pour identifier l’écran, on tape tout d’abord la commande "i2cdetect -y -r 3".

Si aucun écran n’est branché on n’obtient que des ‘ - -‘ On arrive à détecter si l’écran est branché ou non, mais pas s’il est sous tension, donc on ne peut pas exploiter ce protocole.

Commande xset -q

Cette commande utilise DPMS (Display Power Management Signaling), mais renvoie Monitor is On si on éteint l’écran manuellement. Monitor is off est renvoyé dans le cas où on éteint l’écran avec DPMS (commande xset dpms force off) A noter que DPMS ne semble pas bien fonctionner pour une connexion en DVI.

Piste à suivre

  • Mettre *ddccontrol* sur le BeagleBoard pour faire le test avec l'option –p.
  • DMPM (Digital Monitor Power Management) mais peu d'informations sont disponibles sur son utilisation ! De plus, DMPM risque de donner les mêmes informations que DPMS avec xset –q.


Solution de repli

Relier la carte à un interrupteur via USB. Au lieu d'allumer directement le vidéoprojecteur, l'utilisateur appuierait sur celui-ci, ce qui réveillerait la carte (et si possible allumerait aussi le vidéoprojecteur avec la commande xset dpms force on).