Projet C avec Netbeans

De Ensiwiki
Aller à : navigation, rechercher

Télécharger et installer Netbeans

Rien de plus simple : téléchargez la version C/C++ de Netbeans ici. (Téléchargez la version ne disposant que des plugins C/C++ : elle est bien plus véloce que les autres versions !)

Une fois le fichier téléchargé, un petit "sh netbeans-6.5.1-ml-cpp-linux.sh" lancera l'installation graphique. Installez Netbeans dans votre $HOME puis rendez-vous dans son dossier pour le lancer.


Ouvrir un projet C/C++

Créez un projet à partir de sources C/C++ existantes.

Netb01.png

Dans l'écran suivant, sélectionnez le Makefile du projet livré par les profs puis cliquez sur "Suivant" jusqu'à la fin de la création de projet. Netbeans configurera tout tout seul.


Sur la gauche de l'écran, divers onglets vous intéressent : Project et Files. La vue Files permet de voir tous les fichiers du dossier du projet (!) et celle Project n'affiche que les .c et les .h.

Configuration du projet

[TODO :

  • modification de la configuration Run (Clic droit sur le projet > properties > run et remplir les "arguments" à passer au programme). La sélection de l'exécutable se fait au premier lancement.
  • modification des répertoires include ?
  •  ?]

Avantages de Netbeans

Netbeans a un gros avantage sur un éditeur de texte classique (Emacs, Vim, ...) : il fait de la coloration syntaxique ET sémantique. Ca lui permet notamment de colorier correctement les #ifdef des programmes :

Netb02.png

Ici, l'intérieur du #if TRACE_DEBUG est grisé, indiquant que le contenu ne sera pas exécuté (il ne sera même pas compilé en fait). On remarque aussi qu'il colorie (en turquoise) les macro définies dans le programme (FREE, etc.). En appuyant sur la touche CTRL et en passant sa souris sur une macro, on peut également voir sa définition apparaitre dans une info bulle.


Netbeans est également capable de faire de la complétion intelligente, via un simple CTRL+espace (tapez le début du mot puis CTRL+espace et Netbeans devine la suite !). Il fouille tout seul dans les .h du projet et les inclue automatiquement (= ajout du #include) si besoin.

Debug avec GDB

Netb03.png

Comme avec tout bon IDE, il est possible de placer des breakpoints dans son programme (clic dans la marge ou CTRL+F8 sur une ligne). Netbeans s'arrêtera tout seul sur la ligne à débugger. Il est alors possible de voir la valeur des variables (via l'onglet adapté ou en laissant la touche CTRL appuyée et en plaçant sa souris au dessus d'une variable), l'arbre d'appel et bien d'autres choses.

Plugins utiles

  • JVi : un plugin qui ajoute les keybindings de Vim à Netbeans. Très complet et très personnalisable. (Télécharger & Dézipper puis dans dans Netbeans : Tools > Plugins > onglet Downloaded et sélectionner les 2 fichiers .nbm du .zip. Cliquez ensuite sur "Install" et voilà !)